Jamais seul

En demandant à m’enfermer seul durant 4 jours dans la salle vide du hall d’exposition de l’espace culturel de Gien, je vais à la rencontre de ma créativité à faire des images. J’ai mon lit, à boire et à manger, et surtout mon matériel de prises de vue, mon matériel d’impression, des cadres et passe partout, ainsi que deux supports en bois de 2 m par 3 m. Voilà une lourdeur que je n’aurais jamais dû intégrer au challenge… Je n’ai pu réaliser qu’une seule grande impression, et j’ai dû y consacrer plus de 24 heures juste pour caler les 52 tirages A3, pour les imprimer et les coller. Finalement, j’avais en quelque sorte trouvé le moyen d’esquiver le face à face … car trop occupé à produire !! Ci-dessous un stop-motion du vernissage.

Septembre 2015 – Gien