Livre Au Cœur du Journal de Gien

Virginie Brancotte amie journaliste également résidente du giennois, m’appelle un jour:

– Romain, les frères Jatteau vont vendre le journal
– Ok d’accord, mais ça veut dire quoi au juste ?
– Qu’il va être acheté par un groupe, qu’ils vont pas faire dans la dentelle, et qu’à terme, l’imprimerie du journal risque de disparaître ainsi que son format si grand, ça veut dire que c’est la fin d’une époque et qu’il faut l’immortaliser.

Voilà comment est né le projet, après des heures d’entretiens, Virginie a récolté une centaine de citations brèves des acteurs du journal : imprimeurs, commerciaux, journalistes, graphistes, comptable, directeurs… De mon côté, sur 18 mois j’ai suivi la vie du journal, suivant des journalistes sur le terrain, traînant dans la rédaction et dans l’imprimerie. Je réaliserai une série de portraits de tous les salariés dans leur ancien labo photo.

Effectivement quelques années après, la vente du journal au groupe CentreFrance a vu le journal se regroupé avec le quotidien La République du Centre, stoppant l’activité de l’imprimerie et de la mise en page, 8 personnes sont restées, 22 sont partis volontairement ou ont reçu des propositions plus ou moins acceptables, et logiquement plus ou moins acceptées.